• No products in the cart.

Beyond innovation. Nature.

Les vivants, dont nous faisons partie intégrante, dépendent de l’Océan, d’une extraordinaire richesse.

L’Océan, plus grand réservoir de vie de la planète, recouvre 70 % de la surface du globe et totalise 97% de l’eau sur Terre. Sa superficie dépasse les 360 millions de km², tandis que la superficie globale de la planète Terre est de 500 millions de km². L’Océan régule le climat. Or, depuis 50 ans, il se réchauffe, s’acidifie, monte, est pollué et perd de sa biodiversité et de sa biomasse.

Nos activités maritimes doivent évoluer. Absolument. Un nouveau monde est possible.
Il est déjà là. Il a 3,8 milliards d’années.

Vers une évolution profonde

Il est difficile d’imaginer un port où l’eau serait claire, l’atmosphère calme et silencieuse, l’air empreint de sel et non de diesel. Il est encore plus difficile d’imaginer des mers où les bateaux de plaisance à moteur n’auraient aucun effet néfaste sur la faune et la flore et s’inscriraient en harmonie avec les écosystèmes marins. FinX veut contribuer à faire de ce rêve une réalité, avec une technologie unique, à l’impact carbone et énergétique très réduit.

Ce monde sera celui de la révolution FinX, le nouveau moteur de bateau sans hélice, applicable aux petites, moyennes et grandes puissances, électrique (bientôt à l’hydrogène), bio-inspiré.

Aerial view of snow covered mountains and colorful sky reflected in water at dusk. Winter landscape with sea, snowy rocks, purple sky, reflection at sunset. Lofoten islands, Norway at twilight. Nature

La nageoire dans les starting-blocks.

L'océan aura bientôt son cheval de course.

Innover par la bio-inspiration

FinX s’engage à donner une nouvelle direction à la propulsion nautique, en considérant l'Océan avec respect et humilité. N’est-il pas temps d’être reconnaissant envers ce que la nature nous offre plutôt que d’en profiter dans un unique but utilitaire ? Aurélien Barrau, dans son dernier livre Le plus grand défi de l’Histoire de l’humanité, appelle à une prise de recul et de conscience, nécessaires : « La nature est souvent pensée sous le seul prisme de ce qu’elle « rapporte », de ce qu’elle nous « dispense ». Peut-être serait-ce l’occasion de la penser pour elle-même. Faut-il continuer à voir les lieux que nous investissons comme étant « à disposition » ? Tout un écosystème subtil y préexiste. Il n’est pas une simple ressource. Il ne doit plus être ainsi perçu. Il vaut pour ce qu’il est et non pas pour ce qu’il nous donne. Le problème de la mort massive des animaux et des végétaux est presque toujours présenté du point de vue de ses effets négatifs (souvent réels) sur la vie humaine. Mais n’est-il pas en lui-même catastrophique ? Le monde existe indépendamment de son rôle pour notre confort. La « loi du plus fort » n’est pas seulement éthiquement indéfendable,
elle se retourne presque toujours contre celui qui en abuse ».

3. Photo Harold

La vision de son fondateur

« Habités par la passion du nautisme et très concernés par la transition énergétique, nous sommes fiers chez FinX de participer à l’émergence d’une mobilité nautique plus responsable. La période que l'humanité traverse est un accélérateur de consciences. Nous pouvons la transformer en une ode au vivant. Alors que l'industrie du nautisme doit être révolutionnée en profondeur, nous sommes intimement convaincus qu’en fédérant les talents, nous y parviendrons. La deeptech est un moyen de prendre le chemin de nouveaux possibles, en harmonie nécessaire avec la nature. L’ardent désir de vivre dans un monde meilleur, plus doux, n’a de cesse de nous animer. Pour demain. Pour la nature. Pour nous ».

Harold Guillemin,
Fondateur & CEO de FinX

“Habités par la passion du nautisme et très concernés par la transition énergétique, nous sommes fiers chez FinX de participer à l’émergence d’une mobilité nautique plus responsable.La période que l'humanité traverse est un accélérateur de consciences. Nous pouvons la transformer en une ode au vivant.Alors que l'industrie du nautisme doit être révolutionnée en profondeur, nous sommes intimement convaincus qu’en fédérant les talents, nous y parviendrons. La deeptech est un moyen de prendre le chemin de nouveaux possibles, en harmonie nécessaire avec la nature.L’ardent désir de vivre dans un monde meilleur, plus doux, n’a de cesse de nous animer. Pour demain. Pour la nature. Pour nous.”

Harold Guillemin

Demain

Le propulseur FinX est composé de peu de pièces. Il ne contient ni vilebrequin, ni réducteur, ni joint tournant. Seuls la membrane et les aimants (en prise directe avec elle), oscillent. Nul besoin d’essence ou d’huile. Résultat : pas d’odeur, pas de tache d’huile, pas de carburant ou de gaz d’échappement rejetés dans l’eau. La durée de vie de la membrane est de 2 ans et peut être remplacée en quelques minutes.

BaseX est le cercle de réflexion de FinX, lancé au printemps 2020, en pleine crise sanitaire. Nous donnons la parole à des personnalités qui œuvrent pour un monde meilleur, par le biais d’interviews publiées sur nos réseaux et dans un prochain livre en cours de préparation “Savoir pour Agir – Vers une autre accélération”

Ingénieurs, navigateurs, artistes, politiques, philosophes (etc.) abordent des sujets sociétaux majeurs (transition énergétique, transports, biomimétisme…) et témoignent sur leur façon d’agir, engagés pour proposer un futur plus clément, en harmonie avec la nature.

BaseX, c’est le souhait d’éveiller les consciences en se faisant l’écho de la forêt qui croît. C’est aussi la volonté d’aiguiller FinX dans son chemin pour une révolution nautique et maritime.

FinX s’engage dans un secteur déterminant pour demain. BaseX, en s’entourant de personnalités renommées et pointues, vise à permettre à FinX d’affiner sa vision.

BaseX porte évidemment le message du biomimétisme comme réponse aux enjeux planétaires, s’attachant à rappeler que l’humain est la nature, et que tout est interdépendant.

BaseX est un cercle de réflexion vertueux, sans être un média. Les entretiens sont souvent longs et fouillés. “Savoir pour Agir – Vers une autre accélération” est le premier livre BaseX, à paraître courant 2021, construit comme un recueil d’interviews. 



FinX souhaite faire grandir BaseX, pour devenir, à terme, peut-être, sa fondation.

Quels que soient les talents ou secteurs de prédilection, chacun peut agir pour demain. Nous nous entretenons avec des personnes de tous horizons, qui transmettent et/ou agissent en œuvrant pour le bien commun.